Compte-rendu du CA du 25/04/2009

Posted by stephane
0
Le Conseil a étudié la situation économique de l'entreprise à fin Mars et celle-ci n'est pas trop mauvaise compte tenu du contexte actuel.
La séance s'est poursuivie par la préparation de notre assemblée générale du mois de Mai.

Pour ce qui est des autres sujets présents à l'ordre du jour et des détails de ceux exprimés ci-dessus, la nature sensible de certaines données m'interdit de vous les exposer ici.
Toutefois je me tiens à la disposition de l'ensemble des salariés pour un complément oral.
28
avril
2009

1er mai à Montpellier

Posted by foamdm
0
1er mai 2009 à 10h00
à MONTPELLIER au PEYROU


Après la réussite des manifestations et grève du 29 janvier, 40 000 manifestants à Montpellier et 50 000 le 19 Mars, la colère des salariés s’amplifient de plus en plus en même temps que la misère se développe ailleurs et dans le département.

Nous n’avons jamais vu autant de licenciements pour faute grave et de licenciements individuels souvent pour raison économique ; sans parler du chômage technique notamment comme il y a quelques jours dans la société ALTRAD à Florensac, licenciement chez DELL.

Alors que la crise du système capitaliste n’est pas encore arrivée dans notre département et dans notre région, beaucoup d’entreprises importantes licencient.
On nous raconte que c’est une crise financière, c’est un mensonge d’état ! c’est la crise du SYSTEME CAPITALISTE !!

Les banques particulièrement mais aussi les sociétés du Grand Capital se sont volées entre elles, ont fait faillites pour certaines, mais il y a une chose qui est sûre : c’est Nous les salariés, les pauvres qui devrons payer.

Pendant ce temps, l’Empereur Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa s’agite comme d’habitude, provoque, crée un décret concernant quelques patrons afin qu’ils ne touchent pas aux parachutes stock-option etc….

C’est du PIPEAU !!
Alors mes camarades, continuons à nous mobiliser ,

Pour l’augmentation des salaires, des retraites, pour l’emploi, contre la RGPP qui est la fin de la République.

Alors ce 1er Mai
Soyons nombreux.
Soyons rebelles.
Alain CWICK—Secrétaire Général

1ermai
28
avril
2009

Appel pour le 1er Mai

Posted by foamdm
0
Appel pour le 1er Mai des organisations syndicales CFDT, CFTC, FO, CGT, CFE-CGC, FSU, SOLIDAIRES, UNSA

Le 1er Mai 2009 est marqué par une dynamique de mobilisation exceptionnelle que traduisent les 280 lieux de rassemblements et de manifestations prévus à cette occasion.

En effet, les annonces quotidiennes de suppressions d’emplois, de fermetures d’entreprises témoignent d’une situation qui se dégrade et dont ni gouvernement, ni patronat n’ont apprécié la durée et la gravité.

Malgré quelques réponses gouvernementales dont certaines restent encore à concrétiser, les organisations syndicales constatent que ni le maintien de l’emploi, ni l’amélioration du pouvoir d’achat, ni la relance économique tournée vers la consommation pas plus que la préservation de la protection sociale, des garanties collectives et le maintien des services publics n’ont fait l’objet de négociations de la part du gouvernement et du patronat.

Pire encore, le gouvernement ressort du tiroir un projet de loi sur le travail du dimanche et ferme la porte à tout coup de pouce au SMIC.

Le patronat, quant à lui, n’a engagé aucune négociation sur les sujets au cœur de la crise : emploi, redistribution des richesses, rémunération des dirigeants, pouvoir des actionnaires.

Unies et déterminées, les organisations syndicales se retrouveront le 4 mai pour débattre des objectifs, des modalités et du calendrier des prochaines initiatives.

Les organisations syndicales appellent tous les salariés, les chômeurs, les retraités à participer massivement à tous les rassemblements et manifestations organisés pas les unions locales départementales et régionales syndicales afin d’exprimer leur solidarité avec les salariés déjà mobilisés dans leurs entreprises et faire entendre leur voix au gouvernement & au patronat.

Le contexte de la crise économique et sociale ne saurait faire oublier aux organisations syndicales françaises que le 1er mai est une journée de solidarité internationale des travailleurs.

Aussi elles tiennent à rappeler qu’elles s’associent donc à toutes les initiatives prises par les syndicats dans le monde.
31
mars
2009

News du 1er avril 2009: la mootooelle et la mondialisation

0
Face à la crise des "subprimes" et à la récession, la Mootooelle des Mootards a décidé de s'ouvrir à l'international et d'attaquer le marché asiatique. "Avec un potentiel de 1 milliard de 2 roues à moteur, nous ne pouvions pas laisser passer cette opportunité" explique M. Kojak, le président de la Mootooelle. "Nous avons développé une nouvelle offre adaptée aux petites cylindrées avec des tarifs attractifs, même pour des mootards aux revenus très modestes."
2F1238489030 9 FT0 Indonesie 1
"Nous tablons sur 1 million de nouveaux contrats la première année, puis 10 millions l'année suivante, avec un objectif de 100 millions dans 5 ans." commente M. Kojak. Ces objectifs nécessitent une organisation remarquable, réactive, capable d'absorber un tel flux. "Nos managers ont préparé la Mootooelle à ce nouveau marché. Les services sont taillés pour cette nouvelle aventure et nos outils informatiques ont déjà prouvé leur efficacité. En un mot je suis confiant."
2F1238489030 9 FT0 Chine 1
Le marché asiatique du 2 roues à moteur présente pourtant des particularités qui ont, jusqu'à présent, refroidi plus d'un assureur : absence de formation, absence de permis, transformation des véhicules, nombre de passagers..."La Mootooelle a vocation à être l'assureur de tous les mootards, où qu'ils roulent" répète inlassablement M. Kojak. "Dès 1996, la prévention est notre credo. C'est un véritable défi que nous relevons sereinement. Notre réseau d'expert référent saura distinguer les éléments d'origine des pièces rapportées."
2F1238489030 9 FT0 Chine 2
Et le marché asiatique n'est qu'une étape dans le développement de l'entreprise : "Nous souhaitons atteindre une minorité de blocage de 30% du parc mondial des 2 roues à moteur. La Mootooelle des Mootards a vocation à devenir l'assureur moto référent pour la terre entière, l'infini et au-delà.".
31
mars
2009

Communiqué commun des organisations syndicales

0

--------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du lundi 30 mars 2009


Communiqué commun des organisations syndicales- CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA


L’augmentation du nombre de chômeurs, la baisse significative de la consommation, l’incertitude grandissante sur l’activité des entreprises témoignent de la gravité de la crise qui frappe un nombre croissant de salariés sans que nul ne puisse aujourd’hui en prédire la durée.

Les mobilisations viennent d’obliger le gouvernement à agir sur les stock-options et les rémunérations exceptionnelles des dirigeants d’entreprise lorsque ces dernières ont reçu des aides publiques directes. Sur la question de la redistribution des richesses produites, le décret annoncé bien qu’insuffisant est un début de remise en cause du système actuel. Elle laisse cependant de côté l’essentiel des revendications du 5 janvier 2009 portées par les mobilisations du 29 janvier et du 19 mars 2009.

Gouvernement et patronat doivent rapidement mettre en œuvre les mesures déjà prises et engager les négociations et les concertations pour répondre à l’ensemble des revendications.

C’est pourquoi, dans la suite des journées du 29 janvier et du 19 mars et dans ce contexte exceptionnel, les organisations syndicales s’entendent pour faire du 1er Mai un nouveau temps fort de mobilisation pour peser sur le gouvernement et le patronat.

Elles appellent leurs organisations locales à rechercher les modalités appropriées pour réussir cette journée de revendication syndicale en tenant compte des situations locales.

Pour préparer le 1er Mai, elles conviennent de faire du mois d’avril un mois de mobilisations ponctué d’initiatives visant à soutenir les actions engagées et à organiser les solidarités.

En fonction des réponses du gouvernement et du patronat, les organisations syndicales débattront lors de leur prochaine rencontre des nouvelles initiatives (grève interprofessionnelle, manifestations, mobilisations un samedi…)

Une prochaine réunion est d’ores et déjà fixée au 27 avril.

Paris, le 30 mars 2009



mini compte-rendu du 26 mars 2009

0

CHSCT


REUNION TRIMESTRIELLE DU 26 MARS 2009

Eu égard aux dispositions légales applicables, le compte-rendu officiel sera validé et mis en ligne après la prochaine séance du mois de Juin 2009. Entre-temps, nous vous proposons un compte-rendu non exhaustif des grandes lignes de la réunion. Si vous souhaitez plus de détails, rapprochez-vous de Sylvie GUIRAUD (7185) Isabelle BON (6254) ou Dorothée LIONS (4136).


1- Approbation du PV de la réunion du 18 12 2008


2- Document Unique

Ce document a été établi en 2004 par un prestataire externe. Il doit être mis à jour. En vue de son actualisation, les membres CHSCT se concerteront prochainement avec le médecin du travail.

NB : Le document unique retranscrit le résultat de l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité des salariés dans le cadre de l’obligation générale de prévention des risques.

3 – Règlement Intérieur du CHSCT

Le document est quasi finalisé.

4- Questionnaire Santé-stress

Ce thème de travail n’est pas retenu pour cette année en raison de l’important travail à effectuer en amont.
En revanche, cette année, en lien avec le chantier du Document unique et la précédente visite CHSCT portant sur le travail sur écran, il est prévu d’aborder les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS). Une première réunion du CHSCT sur le sujet en vue de définir un plan annuel d’action se tiendra en avril ou mai, avant la visite trimestrielle.

5- Local de Marseille

Wahid Dahmoune se déplacera au bureau pour constater le dégât des eaux et l’étendue de la rénovation du local, dont la demande budgétaire est prévue pour 2010.

6- Questions diverses

· Formation SST : les Sauveteurs sont indiqués sur les armoires à pharmacie et le seront sur les plans Incendie
· Alerte sur les conditions sonores compte tenu du nouvel aménagement du SRCS en période d’échéance
· Fréquence de nettoyage de la moquette B3-B4 : shampooing annuel et aspirateur plusieurs fois par semaine
· Travaux lourds prévus relativement au raccordement de la gaine des eaux usées (concerne B3, nuisances olfactives perçues dans l’ascenseur sont sans doute en relation avec le souci détecté).
23
mars
2009

Salaires: où est passé votre argent ?

0

Salaires: où est passé votre argent ?


NOUVELLE OFFRE: QUI VA CASQUER ?

Au 1er avril, un mécanisme de plafonnement tarifaire lié à la mise en place de la nouvelle offre fera que les contrats ne vont pas augmenter, et qu'ils auront en plus des garanties supplémentaires pour le même prix nominal. En résumé, cela veut dire que les sociétaires n'auront pas à supporter l'inflation, (qui sera prise en charge par l'entreprise) et que pour le même prix, ils en auront plus qualitativement parlant.

Cette logique n'aurait rien d'anormal, si les salariés bénéficiaient eux aussi de mesures un tant soit peu équitables concernant leur rémunération. Ceci n'est malheureusement pas du tout le cas.

Ne même pas accorder l'inflation aux salariés dans cette logique de baisse tarifaire substantielle revient à faire porter l'ajustement compétitif de la Mutuelle sur ses salariés, et derrière tout cela, témoigne du peu de considération qui leur est porté dans le fonctionnement et la bonne marche de l'entreprise.

Cette logique peut être qualifiée d'opportuniste dans le sens où le but est de profiter de la crise économique actuelle, (et donc d'un contexte général menaçant pour le salarié), pour faire passer de façon concomitante des mesures défavorables aux salariés et des mesures favorables aux sociétaires, sans même parler des coûts de la campagne de publicité télévisée qui va être lancée au printemps.

Si l'entreprise était réellement dans la difficulté, l'effort porterait sur l'ensemble des maillons de la chaîne, ce qui n'est manifestement pas le cas. Nous sommes donc à n'en pas douter dans une simple logique d'arbitrage économique qui se caractérise par son caractère cynique, volontaire et assumé.

La mutuelle CA RASSURE... mais pas tout le monde...



20
mars
2009

Vive le printemps

0
En ce premier jour de printemps, FOAMDM vous souhaite soleil et prospérité




9 1237559955 Vive L

CE du 18 mars 2009

0
CE du 18/3/2009 : diffusion élargie de l'offre moto de l'AMDM dans le cadre du développement de partenariats 2 roues à moteur

Le site FOAMDM.FREE.FR est accessible depuis n'importe quel ordinateur connecté au web, partout dans le monde.

Compte tenu des enjeux du projet "diffusion élargie de l'offre moto de l'AMDM dans le cadre du développement de partenariats 2 roues à moteur" et des conséquences négatives possibles de toute fuite d'information à l'extérieur de notre entreprise, à la concurrence,

nous décidons de ne pas communiquer par écrit les informations discutées ce matin en CE.

Toutefois, le projet démarre, une étude de faisabilité est en cours, et une "communication sociale N°6" sera diffusée aujourd'hui par la direction.

Si vous souhaitez obtenir des éclaircissements ou discuter de ce sujet, nous vous invitons à vous rapprocher de vos élus (au conseil d'administration ou au comité d'entreprise) ou de vos représentants syndicaux.

Nous vous remercions pour votre compréhension.
17
mars
2009

L'INFLATION ... pas ... POUR TOUS

0

L’INFLATION … pas … POUR TOUS
c'est signé, mais pas par FO


Retour exhaustif sur les dernières négociations salariales et les actions récentes de FOAMDM:


  • Le 6 novembre 2008 : ouverture des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO). Peu après le début de la crise financière, la DG dresse un portrait sombre de la situation de notre entreprise et indique que l’inflation ne sera pas versée automatiquement sans discussion. Le taux et les modalités de versement feront partie de la négociation.

  • Le 13 novembre 2008 : diffusion par FO du tract (N°1) sur les revendications relatives au temps de travail et aux salaires. FO indique clairement dès cette date exiger la revalorisation salariale selon l’inflation INSEE, précisant qu'il sagit là du minimum acceptable.

  • Le 20 novembre 2008 : la DG communique via Mut@Mut des chiffres repères en trompe l’œil quant à la situation de la mutuelle.

  • Le 27 novembre 2008 : diffusion par FO du tract (N°2) sur les chiffres-repères non communiqués par la direction.

  • Le 4 décembre 2008 : la DG propose de verser 2 % d’augmentation aux seuls 21 plus bas salaires (< 1.500 € brut mensuel). Rien pour les autres, soit une enveloppe d’environ 17.000 €.

  • Le 5 décembre 2008 : lancement de la version définitive du site foamdm.

  • Le 9 décembre 2008 : Mobilisation d’une centaine de salariés du siège dans le hall d’entrée du Bât 1 afin de soutenir les 3 délégués syndicaux : boycott d’un CE extraordinaire remplacé par une discussion impromptu sur les salaires. La DG indique alors que la proposition du 4 décembre est soumise à discussion et ne doit pas être prise « au pied de la lettre ».

  • Le 18 décembre 2008 : FO maintient seul la pression et diffuse un tract (N°3) réclamant l’inflation pour tous et le respect du travail et de l’implication des salariés.

  • Le 18 décembre 2008 : la DG conteste les chiffres avancés par les syndicats, maintient sa volonté de n’augmenter que les plus bas salaires et demande aux DS de réfléchir au seuil d’application des mesures, voire à des dispositifs en paliers.

  • Le 20 janvier 2009 : la DG propose de verser 7 points (40€ brut mensuels) aux salariés qui touchent moins que le salaire médian (1900 € brut) soit la moitié de l’effectif et conditionne cette mesure à la signature unanime des syndicats. L’enveloppe serait portée à 170.000 €.
    FO répète que l’inflation touche tous les Français et à fortiori, TOUS les salariés (la revendication FO , 2.8 % pour tous est estimée à 500.000 €)

  • Le 23 janvier 2009 : dans un courriel la DG propose aux syndicats de verser 7 point (40€) à tous les salariés (enveloppe portée à 221.000 €).

  • Le 26 janvier 2009 : dans une longue lettre publiée sur son site FOAMDM précise clairement qu’il est totalement inacceptable de voir 95 % des salariés perdre du pouvoir d’achat.

  • Le 29 janvier 2009 : diffusion du tract (N°4) appel à se joindre au mouvement de grève nationale interprofessionnelle.

  • Le 3 février 2009 : La DG indique que le résultat 2008 sera finalement proche de l’équilibre et estime que çà ne change pas la donne pour les NAO. La DG précise qu’il n’est pas possible de verser l’inflation pour tous et comprend qu’elle devra alors se passer de la signature de FO.

  • Le 6 février 2009 : les cadres de l’AMDM apprennent que le bilan 2008 affiche un excédent de 1 million d’€.

  • Le 25 février 2009 : la DG fait une ultime proposition à 8 points (45,75€) pour tous (enveloppe globale : 383.000 €). Le GAE et la CGT approuvent et décident de signer un PV d’accord. L’augmentation de la masse salariale est limitée à 2,6% : 0,4 % pour le conventionnel et 2,2 % au titre de l’inflation.



FO estime à 80 % le nombre de salariés qui voient plus ou moins se réduire leur pouvoir d’achat, ce qui est insupportable dans une entreprise en développement qui vient de réaliser la meilleure production de son histoire.

Tout le travail de FO aura été de lutter afin d’augmenter l’enveloppe allouée à nos augmentations générales. Finalement, il ne manquait pas grand chose pour atteindre notre revendication initiale (117.000€ ou 0.6 % de la masse salariale).

Car si nous pensons qu’il est judicieux et tout à fait opportun de revaloriser les plus bas salaires, nous ne pouvons pas accepter un saupoudrage mesquin.
En effet, en y regardant de plus près, sur 80 collaborateurs qui ne perdront pas de pouvoir d'achat, 20 d'entre eux seulement obtiendront une réelle augmentation (supérieure à 3 € brut mensuel) de leur salaire.



Welcome

Bienvenue


Nom d'utilisateur ou mail :

Mot de passe :




[ ]

Derniers messages


Aucun message actuellement